payer son écot

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De « écot », quote-part d’un convive pour un repas à frais communs.

Locution verbale Modifier

payer son écot \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de payer)

  1. Fournir sa part dans une dépense collective.
    • Nous allons nous contenter de thé aujourd’hui nous deux, bien que nous ayons payé notre écot. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 384)
  2. (Figuré) (Familier) Se dit de quelqu’un qui, dans un repas, a diverti les convives.
  3. S’emploie aussi en d’autres occasions.
    • Il nous a apporté d’agréables nouvelles, il a bien payé son écot.

PrononciationModifier