Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Pechblende

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1790) De l’allemand Pechblende, composé de Pech (« poix ») et de Blende (« minerai »).

Nom commun Modifier

pechblende \pɛʃ.blɛ̃d\ féminin

  1. (Minéralogie) Minerai contenant de l’uranium.
    • Je possède aussi un exemplaire tiré de la mine de Neujahr, proche la même ville; la Pechblende s’y trouve engagée entre les couches alternatives d’une mine de fer brune. — (Mémoires de l'Académie royale des sciences et belles-lettres depuis l'avénement de Fréderic Guillaume II au throne, George Jacques Decker, Berlin, 1792)
    • Le radium se trouve, comme l’uranium, dans la pechblende, mais en quantité infinitésimale. — (Françoise Giroud, Une femme honorable, Fayard, 1981)
    • Des cailloux jaunes et noirs, Joliot-Curie vient d’en commander cinq tonnes à l’Union minière du Haut-Katanga : la pechblende. Avec un e, mais ici on prononce "blinde". — (Jean-Yves Lacroix, Pechblende, Albin Michel, 2016)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier