Voir aussi : Pello

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *pel- [1] (« battre, pousser ») qui donne, en grec ancien πάλλω, πέλω, pállô, pélô, pálit en tchèque.
Lui sont apparentés [2] puls (« purée, polenta, bouillie »), ō-pilio, ū-pilio (« berger "mouve-mouton" »), Filz, feutre « [laine] foulée » : de *pel-do.

Verbe Modifier

pellō, pellis, infinitif : pellere, parfait : pepulī, supin : pulsum \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Pousser, mouvoir, émouvoir.
    • totum corpus hominis et ejus omnis vultus omnesque voces, ut nervi in fidibus, ita sonant, ut a motu animi quoque sunt pulsae. — (Cicéron. de Or. 3, 57, 216)
  2. Pousser avec force, repousser.
    • exercitum ejus ab Helvetiis pulsum et sub jugum missum. — (César, B.G. 1, 7, 4)
  3. Chasser, pousser hors de.
    • cum viri boni lapidibus e foro pellerentur. — (Cicéron. Pis. 10, 23)
  4. Battre, frapper, heurter, fouler.
    • maris unda cum est pulsa remis. — (Cicéron. Ac.)
      quand l’onde marine est battue par les rames.
  5. Battre l’adversaire, vaincre.
    • Sin ipse animum pepulit, vivit, victor victorum cluet. — (Plaute. Trin. 2, 2, 27 sq.)

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

SynonymesModifier

ComposésModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier