Français modifier

Étymologie modifier

De pencher.

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin penchant
\pɑ̃.ʃɑ̃\

penchants
\pɑ̃.ʃɑ̃\
Féminin penchante
\pɑ̃.ʃɑ̃t\
penchantes
\pɑ̃.ʃɑ̃t\

penchant

  1. Qui penche, qui est incliné.
    • Un mur penchant.
    • Une muraille penchante.
  2. Pente, terrain qui va en baissant.
    • Le penchant d’une colline.
  3. (Sens figuré) Qui est dans le déclin, qui est sur son déclin.
    • Une fortune penchante.
    • Il vit l’empire penchant et prêt à s’écrouler.
    • Être sur le penchant de sa ruine, être sur le point d’être ruiné, d’être détruit.
    • — Dieu, dit-il, saura bien rétablir nos affaires penchantes. Il ne laissera pas renverser la maison qu’il a bâtie. — (Anatole France, Les Sept Femmes de la Barbe-Bleue et autres contes merveilleux, 1909)

Traductions modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
penchant penchants
\pɑ̃.ʃɑ̃\

penchant \pɑ̃.ʃɑ̃\ masculin

  1. (Sens figuré) Propension, inclination naturelle pour quelqu'un ou quelque chose.
    • Un autre capitaine […] se promenait avec une Bible et exploitait le goût des indigènes pour le merveilleux et leur penchant à discuter les légendes bibliques, qui par certains côtés ressemblent à leurs légendes païennes, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Pourtant, comme tous les engouements semblables, la francophilie est un phénomène à sens unique. Un groupe national manifestant un tel penchant affectif, intellectuel ou politique n'obtient pas, en retour, de la grande puissance honorée une meilleure connaissance de ses réalités. — (Kosta Christitch, La résistance serbe: chroniques, L’Age d'Homme, 1999, page 84)
    • […] ; le chatbot CYBERLOVER a attiré l'attention des autorités en raison de son penchant à amener les internautes à divulguer suffisamment d'informations personnelles pour que leur identité puisse être usurpée. — (Stuart Russell et Peter Norvig, Intelligence artificielle, édition française supervisée par Fabrice Popineau, Pearson Éducation France, 3e édition, 2010, page 1076)
    • L’homme de la rue se représente l'amateur de vexillologie forcément âgé et probablement militaire ou ayant un penchant pour tout ce qui touche à l'art militaire. — (Raphaël Delpard, La Fabuleuse histoire du drapeau français: Les secrets du symbole de la France, Éditions Marie B, 2016, chapitre 30)
  2. Pendentif.
  3. Pente d’un relief.
    • Elle habitait dans l’île de Cos une maison au penchant de la colline, qui, couverte de citronniers et de térébinthes, descendait vers la mer bleue. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 251)
    • En ce poétique pays, au sein de cette honnête population, il serait doux d'avoir une humble retraite pour y finir tranquillement ses jours sur le penchant du Schlossberg, à l'ombre de la cathédrale, près des verts sapins. — (Xavier Marmier, Histoire d'un pauvre musicien (1770-1793), 1866)

Traductions modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe pencher
Participe Présent penchant
Passé

penchant \pɑ̃.ʃɑ̃\

  1. Participe présent de pencher.
    • Je soulève sententieusement le large couvercle et, me penchant, la loupe en avant, me mets à redéchiffrer l’inscription sur la photo avec une attention cette fois terriblement soutenue… et de nouveau, implacablement, je relis « au fond du gouffre ». — (Gilbert Pineau, Le déclic, 1970, chapitre XV)

Prononciation modifier

Références modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

Du français penchant.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
penchant
\pɛn.tʃənt\
penchants
\pɛn.tʃənts\

penchant

  1. (Gallicisme) (Soutenu) Penchant.
    • She has a penchant for fancy clothes.

Quasi-synonymes modifier

Prononciation modifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « penchant [Prononciation ?] »

Voir aussi modifier

  • penchant sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)