pendre au nez

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

De pendre et nez.

Locution verbale Modifier

pendre au nez \pɑ̃.dʁ‿o ne\ (se conjugue → voir la conjugaison de pendre)

  1. Risquer fort d’arriver.
    • — La vérole, toi qui as eu la vérole, est-ce que ça met sur le flanc ?
      — Tu as la vérole ?
      — Non, mais ça me pend au nez.
      — Ha, ha, ha !… fit le Grand Jules, ça n’est pas au nez que ça pend. Bah ! La vérole ne fait pas de mal. Moi, il y a deux ans que je l’ai.
      — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 101)

TraductionsModifier