Voir aussi : Peon, péon, peón

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’espagnol peón (« ouvrier non spécialisé »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
peon peons
\pe.ɔ̃\

peon \pe.ɔ̃\ ou \pe.ɔn\ masculin (plur. peons ou peones \pe.o.nεs\) (Hispanisme)

  1. Variante de péon.
    • Amenez-le, foutre merde ! tonné-je, emporté par l’esprit de commandement et voulant que mes peones le soient par celui de l’obéissance. — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, III, 9, 1970)

NotesModifier

On trouve parfois le terme non traduit dans les traductions.
  • Un homme très grand et corpulent, chevelure rebelle et barbe blanche, qui après avoir été peón d’estancia, châtreur de moutons, contremaître, puis marin sur le bateau-école Baquenado et enfin baleinier, a fait une pause dans ses courses sur les mers australes pour devenir le plus grand écrivain du Chili. — (Luis Sepúlveda, Le Monde du bout du monde, 1989 ; traduit de l’espagnol du Chili par François Maspero, 1993, page 69)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • peon sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin pedo, pedonis.

Nom commun Modifier

peon \Prononciation ?\ masculin

  1. (Militaire) Fantassin.
  2. (Échecs) Pion.

VariantesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier