Voir aussi : percé, Percé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de percer.

Nom commun Modifier

perce \pɛʁs\ féminin

  1. Action de percer. Note : il ne s’emploie que dans la locution adverbiale en perce en parlant des pièces de vin, des tonneaux auxquels on fait une ouverture pour en tirer le liquide.
    • Eh bien ! ce n’est que pour une nuit, il sera donc aussi le bienvenu. Oswald, mettez en perce le baril de notre vin le plus vieux. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il se mit à boire plus que la normale, faisant livrer des cubis de bon pinard (en quantité ça coûte moins cher) toujours en perce à la souillarde, et je me revois échapper à la tablée bruyante et discordante où il s'échauffait en parlant politique […]. — (Martin Provost, Léger, humain, pardonnable, Éditions du Seuil, 2015)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe percer
Indicatif Présent je perce
il/elle/on perce
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je perce
qu’il/elle/on perce
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
perce

perce \pɛʁs\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de percer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de percer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de percer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de percer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de percer.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier