percevoir

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin percipere, infinitif présent actif de percipio (« percevoir, saisir »).

Verbe Modifier

percevoir \pɛʁ.sə.vwaʁ\ transitif ou pronominal 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Finance) Recevoir, recueillir certaines choses, comme les revenus d’une propriété, des droits, des impôts, etc.
    • J'entends bien, encore une fois, qu'on me dénonce les grands magnats du vin, les féodaux du vignoble, ceux qui, séjournant à Paris ou dans les villes d'eaux se contentent de percevoir ici des revenus annuels se chiffrant par millions. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Une surtaxe de consommation est perçue sur les « produits de luxe » depuis 1986; sur les importations, la surtaxe est ad valorem et comporte huit taux compris entre 5 % et 70 %. — (Études de l'OCDE sur la politique commerciale Au-delà des tarifs Le rôle des obstacles non tarifaires dans le commerce mondial, Editions de l'OCDE, 2005, page 176)
  2. (Philosophie) Prendre connaissance des objets qui ont fait impression sur les sens et en concevoir l’idée.
    • Son ouïe, très fine ainsi que la conservent certains vieillards, lui laissa percevoir, à l’instant même où la Julie pénétrait dans la cuisine, le bruit particulier, sorte de grincement aigu […]. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Parfois on côtoie le danger sans le percevoir, parce qu'on n'y réfléchit pas, ou que l'on ne croit pas à sa menace. — (Dieudonné Costes et Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Je percevais au tremblement de leur voix, au miel de leurs paroles, cette terrible servitude qui les liait à ce qu'on nomme l'amour, d'un mot trop doux parce qu'on ne veut pas lui donner son véritable visage de bestialité et d'animalité. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 32)
    • Mais à cause des évangélistes radicaux, l'influence du christianisme était maintenant perçue par les ultranationalistes hindous comme une ingérence étrangère et une menace pour la nature hindoue de leur pays. — (Serge Russo, L'Horloger de St Jean, Publibook, 2014, page 539)
    • Les premières scènes du roman nous montrent une protagoniste qui se perçoit visiblement par le regard extérieur. — (Women in French Studies, volume 2002, 2002, page 202)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin.

Verbe Modifier

percevoir

  1. Remarquer, prendre note de.