Français modifier

Étymologie modifier

Du latin perfidus (« trompeur »), composé de per (« transgression ») et de fides (« foi »).

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
perfide perfides
\pɛʁ.fid\

perfide \pɛʁ.fid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est déloyal, qui manque à sa foi, à sa parole, ou à la confiance qu’on a mise en lui.
    • Un homme perfide.
    • Une nation perfide.
    • Amant perfide.
  2. (Religion) Sans foi, incrédule, dissident, hérétique.
    • L’Angleterre, ah, la perfide Angleterre, que le rempart de ses mers rendait inaccessible aux Romains, la foi du Sauveur y est abordée. — (Jacques Bénigne Bossuet, Premier sermon pour la fête de la circoncision de notre-Seigneur, prêché à Metz, 1836, Besançon : Outhenin-Chalandre, page 141)
    • Le roi et la reine d’Angleterre sont bien mieux à Saint-Germain que dans leur perfide royaume. — (Madame de Sévigné)
  3. Choses où il y a de la perfidie.
    • Une araignée tisse sa toile auprès de moi, sa toile au fil de brume, couleur de rêve et couleur d’eau.
      Cette dentelle souple en roue blanche qui luit, c’est un piège perfide où la mort se balance.
      — (Marguerite Burnat-Provins, Le Livre pour toi dans la bibliothèque Wikisource  , XLI. « Une araignée tisse sa toile auprès de moi », E. Sansot et Cie, 1907, page 85)
    • Connaissant de l’intérieur ce milieu souvent perfide, je comprends leurs craintes. — (Joseph Facal, Dérive autoritaire à l’Université d’Ottawa?, Le Journal de Québec, 28 novembre 2020)
    • Il lui a fait un tour bien perfide.
    • Voilà une action bien perfide.
    • Après tant de perfides serments.
    • Des caresses, des louanges perfides.
    • Un sourire perfide.

Dérivés modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Traductions modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
perfide perfides
\pɛʁ.fid\

perfide \pɛʁ.fid\ masculin et féminin identiques

  1. Personne perfide.
    • C’est un perfide.
    • Le perfide m’a trahi.
    • Je tâche donc de le calmer ma jolie pleureuse, qui s’écrie que je suis un monstre, un perfide, un petit traître; que je lui fais déjà des infidélités. — (Paul de Kock, André le Savoyard, 1826)

Apparentés étymologiques modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier

Allemand modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif modifier

perfide

  1. Perfide.

Dérivés modifier

Prononciation modifier