perpendiculairement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De « perpendiculaire » avec le suffixe « -ment ».

Adverbe Modifier

perpendiculairement \pɛʁ.pɑ̃.di.ky.lɛʁ.mɑ̃\

  1. D’une manière perpendiculaire.
    • Dans le tamis vibrant électrique Hummer, les vibrations sont provoquées par voie électro-magnétique. Elles se produisent perpendiculairement à la surface tamisante et elles sont déterminées par quatre vibrateurs actionnant à chaque coin le cadre sur lequel la toile est tendue. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, page 35)
    • Mathilde ramassa un des râteau et se mit à rassembler l’herbe couchée en un tas, prenant soin que son coup de râteau ramasse les tiges perpendiculairement à la fauchée de Jean pour ordonner le tas en fibres parallèles. — (E. Chartier jr, 2012 : la promesse d'Einstein, à compte d'auteur, s.d., page 353)
  2. (Absolument) Verticalement.
    • Il n’y a pas de nègres hors de la zône torride, et il est constant que plus on s’éloigne de cette région, où le soleil envoie ses rayons presque perpendiculairement, et plus le teint devient de moins en moins noir. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Dans l'espace que n'occupait pas le matériel, chefs, officiers, marins et indigènes étaient entassés, tous affreusement mal assis ou accroupis des jours entiers, qu'il plût à seaux ou qu'un soleil enflammé dardât perpendiculairement ses rayons sur la mince tolda, dont la couverture était à peine séparée par quelques centimètres de leurs têtes. — (Un explorateur brésilien: deux mille kilomètres de navigation en canot dans un fleuve inexploré et complètement dominé par des sauvages féroces et indomptables, extrait du Journal du capitaine de frégate baron de Teffé, par Alfred Marc, Paris : chez Alcan-Lévy, 1889, p. 8)
    • Vers la droite, l’un des aéroplanes piqua follement du nez, se redressa presque perpendiculairement, explosa avec un bruit énorme et s’abîma en flammes dans la mer. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 192 de l’édition de 1921)
    • Quelques heures plus tard, à minuit, le vent tourna au Sud, et le baromètre se mit à descendre perpendiculairement. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier