pesamment

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De pesant et -ment.

Adverbe Modifier

pesamment \pə.za.mɑ̃\

  1. D’une manière pesante.
    • Hemmelrich leva la main, la laissa retomber pesamment, comme s’il n’eût pu choisir qu’entre la détresse et l’absurdité de sa vie. — (André Malraux, La condition humaine, 1946, réédition Folio Plus Classiques, 2019, page 206)
    • Quand elle les rouvrit, les camions roulaient déjà et tressautaient pesamment sur le mauvais chemin. — (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 195)
    • Marcher pesamment.
    • Être chargé pesamment.
  1. (Spécialement) (Militaire) De toutes pièces, en parlant d'armer des soldats de l’antiquité, fantassins ou cavaliers.
    • Pesamment armé.
  2. (Figuré) De façon peu élégante, avec lourdeur, avec insistance.
    • Parler, écrire pesamment.
    • Insister pesamment.

VariantesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier