peucedanum

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien πευκέδανον, peukédanon nom utilisé par Théophraste pour le Fenouil des porcs : le Peucédan officinal[1], soit sur la base de de πεύκη, peúke : le pin (relatif au fait que la racine de certaines plantes nommées ainsi dégagerait une odeur de résine)[2], soit sur la base de πευκός peukós : de goût amer[3].

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif peucedanum peucedana
Vocatif peucedanum peucedana
Accusatif peucedanum peucedana
Génitif peucedanī peucedanōrum
Datif peucedanō peucedanīs
Ablatif peucedanō peucedanīs

peucedanum \Prononciation ?\ neutre

  1. (Botanique) Peucédan.
    • cissanthemos ad orthopnoeas bibitur, item hysopum et asthmaticis, peucedani sucus in iocineris doloribus et pectoris laterisque, si febres non sint. sanguinem quoque expuentibus subvenit agaricum victoriati pondere tritum et in mulsi V cyathis datum. — (Pline, Naturalis Historia)
      On prend en boisson le cissanthemos pour l'orthopnée ; l'hysope, pour l'orthopnée et pour l'asthme. Le suc du peucedanum est bon dans les maladies du foie, les maux de poitrine et de côté, s'il n'y a pas de fièvre. L'agaric s'emploie dans l'hémoptysie, pilé, à la dose d'un victoriat, et donné dans cinq cyathes de vin miellé. L'amomon produit le même effet. — (traduction)

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Gledhill, David. 2002. The names of plants. 3e éd., p. 226. Cambridge University Press. ISBN: 978-0-511-06987-1 lire en ligne
  2. Ferrari, Jean-Patrick. Dictionnaire étymologique de la flore française. p. 95. Paris, Lechevalier SARL, 1984. ISBN: 2-7205-0518-8. lire en ligne
  3. Helmut Genaust. Etymologisches Wörterbuch der botanischen Pflanzennamen. p. 473. Birkhäuser Basel 1996. DOI: 10.1007/978-3-0348-9282-7