Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir peur et gagner.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
peur de gagner peurs de gagner
\pœʁ də ɡa.ɲe\

peur de gagner \pœʁ də ɡa.ɲe\ féminin

  1. (Sport) Accès de fébrilité ou de tension psychologiques au cours duquel un joueur, une équipe en position de gagner commet soudainement des erreurs, au point de retarder sa victoire, voire de provoquer finalement sa défaite.
    • Lectrice de Goethe et de Sartre, Andrea Petkovic passe pour l’une des intellectuelles du circuit féminin. Mercredi après-midi, l’Allemande de 22 ans a peut-être « réfléchi » un peu trop au moment de conclure un match qui devait lui offrir le scalp de la tenante du titre. La fameuse peur de gagner qui a hanté beaucoup d’esprits a ruiné son tennis alors qu’elle menait 6-4, 5-4, 40-0 […] — (Kuznetsova sauve sa peau, 26/05/2010, <www.lequipe.fr>)
    • Lorsqu’elle prend le service de la gravure de mode russe pour mener 5-3 dans la manche ultime, elle aborde cette phase de jeu où neuf joueuses sur dix flanchent : elle sert pour le match. Mais pas trace chez Justine de cette tristement célèbre « peur de gagner », ni de cet étrange syndrome connu sous le nom de « petit bras ». — (Roland-Garros – Justine la tueuse, 30 mai 2010, <contre-pied.blog.lemonde.fr>)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier