philocratie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de philo- et -cratie ; en anglais philocrat (en) signifie « celui qui aime le pouvoir ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
philocratie philocraties
\Prononciation ?\

philocratie \Prononciation ?\ féminin

  1. Amour du pouvoir.
    • Le natif de Saint-Malo ayant été attaqué longtemps d'une maladie chronique, appelée en grec philotimie, et par d'aucuns, philocratie, elle lui porta si violemment au cerveau, et il en eut de tels accès, qu'il écrivit contre les médecins et contre les preuves de l'existence de Dieu. — (« Histoire du docteur Akakia, et du natif de St-Malo », publié en 1753, dans les Œuvres complètes de Voltaire, tome 23 (Mélanges : tome 2), Paris : chez Garnier frères, 1879, p. 570)
    • Qui aurait cru qu'un projet de paix si raisonnable n'eût pas été accepté par M. le président ? Mais, sur le point de signer et d'en remplir tous les articles, sa mélancolie et sa philocratie redoublèrent avec des symptômes violents. — (« Histoire du docteur Akakia, et du natif de St-Malo », publié en 1753, dans les Œuvres complètes de Voltaire, tome 23 (Mélanges : tome 2), Paris : chez Garnier frères, 1879, p. 581)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier