Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de philosophique avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

philosophiquement \fi.lɔ.zɔ.fi.kə.mɑ̃\

  1. D'une manière philosophique ou en philosophe.
    • Ainsi, Charles, quoique jeune (à peine avait-il trente ans), s'était déjà philosophiquement accoutumé à voir des idées, des résultats, des moyens, là où les hommes de son âge aperçoivent des sentiments, des plaisirs et des illusions. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. (Par extension) Dans une attitude de sage résignation.
    • La voyageuse avait fait cette dernière réflexion d'un ton qui prouvait qu'elle se résignait à son sort beaucoup plus philosophiquement qu'on ne l'aurait supposé. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Pauvre Cornejo, dit-il en se bourrant philosophiquement le nez de tabac, cela devait lui arriver un jour ou l’autre. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier