Voir aussi : Piémont, Piemont

Étymologie

modifier
(Nom commun 1) Mot composé de pied et de mont.
(Nom commun 2) Par extension de l’image du royaume de Piémont, qui unifie les Italiens autour de lui[1].

Nom commun 1

modifier
Singulier Pluriel
piémont piémonts
\pje.mɔ̃\

piémont \pje.mɔ̃\ masculin

  1. Zone située au pied d’une montagne ou d’une chaine de montagnes, constituée de l’accumulation de matériaux détritiques ou alluvionnaires, et de collines érodées.
    • Demain sur le piémont steppique, avant d'atteindre l'oasis, ils pourront poursuivre le guépard du désert, le mouflon du Kyzylkoum, le drofa (l'outarde), le chameau sauvage, le koulane. — (René Cagnat, La Rumeur des steppes, Petite Bibliothèque Payot, 2001, page 89)
    • Quand, au XVIe siècle, les Mogols envahissent à leur tour l’Inde, une grande partie des plaines du Gange et du piémont himalayen a conservé intacte cette jungle originelle où l’éléphant est roi. — (Gérard Busquet et Jean-Marie Javron, Tombeau de l’éléphant d’Asie, Chandeigne, 2002, page 297)
    • Parfois, minuscules silhouettes éparpillées sur les piémonts, nous apercevions des nomades. Fantomatique humanité des confins de la Terre, emblématiques visages du bout du monde, celui qui finit sous le grand ciel. — (Cédric Gras, Saisons du voyage, Stock, 2018, page 43)
    • (Sens figuré) Son visage joufflu était aussi ordinaire que son sens de la décoration, et sa poitrine plantée d’une forêt de poils, piémont d’une bedaine molle et proéminente. — (Olivier Bruneau, Esther, Le Tripode, 2020, page 75)
    • Dans les Balkans, les Valaques (Aroumains et Roumains) survivent sur les piémonts des Carpathes, tandis que les Slaves s’installent dans les plaines.
    • Le Parc national de Chitwan est l’un des rares vestiges naturels non perturbés de la région du Terai qui s’étendait sur les piémonts de l’Himalaya.

Traductions

modifier

Nom commun 2

modifier
Singulier Pluriel
piémont piémonts
\pje.mɔ̃\

piémont \pje.mɔ̃\ masculin

  1. (Géopolitique) Zone située à la frontière d'un État et que celui-ci entend influencer.
    • Le premier piémont [soviétique] est sans doute la Carélie, à la frontière de la Finlande [...]. — (Sabine Dullin, L’ironie du destin. Une histoire des Russes et de leur empire (1853-1991), Éditions Payot, 2021, page 147)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Sources

modifier
  1. Sabine Dullin, L’ironie du destin. Une histoire des Russes et de leur empire (1853-1991), Éditions Payot, 2021, page 62

Bibliographie

modifier