Voir aussi : Pic, píc, pić, piç, píč

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

pic

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 de l’apindji.

RéférencesModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (Fin du XIVe siècle)[1] Du latin picus (« pivert »)[2].
(Nom 2) (XIIe siècle) Apparenté[2] à pico en espagnol, à piccone en italien. Mot gaulois[2] apparenté au breton pik (« point, tache »), pig (« pic, pioche »), au gallois pig (« bec, pointe ») ; peut-être[1] un emploi figuré du sens précédent, par analogie avec l’usage que l’oiseau a de son bec.
Comme le français avec pioche, l’anglais a une variante « courte », pick et « longue », peak et diphtonguée pike[3].
(Nom 3) (1690) Par analogie de forme avec l’instrument pointu[2][1].
(Nom 4) (XVIe siècle) Déverbal de piquer[1].

Nom commun 1 Modifier

 
Un pic (1) sur un tronc d'arbre.
 
Le pic épeiche (Dendrocopos major), le pic (2) le plus répandu en Europe.
Singulier Pluriel
pic pics
\pik\
ou \pi\

pic \pik\ ou \pi\ masculin

  1. (Ornithologie) Oiseau grimpeur se nourrissant de larves qu’il va chercher dans l’écorce en la frappant par des coups de bec répétés pour tester la résonance du bois (martèlement) ; communiquant également avec ses congénères par ce moyen (tambourinage)[4] et creusant son nid dans un tronc d’arbre.
    • L'arbre éprouvé mûrement, le pic se l'adjuge, s'y établit; là il exercera son art. Ce bois est creux, donc gâté, donc peuplé; une tribu d'insectes y habite. — (Jules Michelet, Oiseau, 1856)
    1. Pivert.
      • Si mystérieux, si invisible que soit souvent le pic tout de vert vêtu, dans la feuillée, il nous devient familier. Le pic n'est pas un habitant silencieux […]. Tout le long du tronc d'arbre, son bec, en des coups retentissants, frappe le bois. — (Gaston Bachelard, Poétique de l’espace, 1957)
  2. (Ornithologie) (Spécifiquement) Nom normalisé donné à 26 genres comprenant 201 espèces d'oiseaux grimpeurs et insectivores de la famille des picidés (ordre des piciformes) caractérisés par leur aptitude à grimper le long du tronc des arbres à l'aide de leurs pattes zygodactyles, par leur bec droit et robuste avec lequel ils perforent l'écorce et le liber des arbres par tambourinage, en quête de larves d'insectes, de fourmis et autres insectes xylophages ou xylophiles, et par leur os hyoïde très long qui amarre leur très longue langue et qui aide à amortir les chocs répétitifs du bec contre l'arbre et protéger ainsi contre le stress crânien; les picidés sont distribués partout dans le monde sauf en Australasie, à Madagascar et en Antarctique (genres principaux: Picus, Melanerpes, Celeus, Veniliornis, Campephilus, etc.).
    • Le pic épeiche (Dendrocopos major), au plumage noir, blanc et rouge, est le pic le plus commun en Europe.

NotesModifier

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

DérivésModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
pic pics
\pik\
 
La tête métallique d'un pic.

pic \pik\ masculin

  1. Instrument de fer courbé, pointu, à long manche, dont on se sert pour casser des fragments de rocher ou pour ouvrir la terre.
    • L’un des blocs situé à l’extrémité du mur… fut entaillé au pic pour permettre la mise en place d’un bloc transversal… — (Jean-Pierre Brun, Une parfumerie romaine sur le forum de Paestum, 2003)
    • Il fallut tailler dans le roc et en désagréger les blocs en introduisant dans leurs fissures la dent du pic. — (Charles Ferdinand Ramuz, La Grande Peur dans la montagne, 1926)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
pic pics
\pik\
 
À l'arrière-plan, on voit un pic des Pyrénées-Atlantiques, françaises.

pic \pik\ masculin

  1. Pointe, sommet d’un massif montagneux, d’une chaîne de montagnes.
    • Pendant quelques minutes, toute une rangée de pics se déploie dans la trouée : on dirait la chaîne des Alpes surgissant du milieu de l'Océan. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 39)
    • Cette zone forestière correspond à la région humide des nuages qui ceignent les flancs du pic pendant la majeure partie de l'année et qui se dissipent généralement le soir pour reparaître peu après le lever du soleil. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1041)
    • Le 14 mars, l’île montagneuse de Mehetia était en vue dans le noroit et le lendemain au soir j’apercevais enfin les pics élevés de l’île de Tahiti. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil ; tome 1, De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il y a l’alpiniste qui, sans guide, s’élance à l’escalade d'un pic inaccessible, roide dans une crevasse et ne retrouve plus le chemin du retour, se perd dans les neiges et meurt de froid. — (Franc-Nohain, Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
  2. (Par extension) Moment le plus haut d’une évolution, d’une progression, sommet d’une courbe représentative.
     
    Un chromatogramme où figurent deux pics.
    • Il vint, et ma mère s’écria tout de suite qu’il était « de cent mille pics » supérieur à ses photographies, et même à tout ce que mon frère vantait de lui depuis deux ans. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 96.)
    • La canicule de 2003 s’est traduite par un pic de décès au début du mois d’août.
    • Sorteuse appliquée, piètre noctambule, j’atteins mon pic de fantaisie lorsque je tire la langue sur une photo ! Lamentable. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 117)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 4Modifier

Singulier Pluriel
pic pics
\pik\

pic \pik\ masculin

  1. (Cartes à jouer) Coup qui permet au joueur, parvenu à trente points sans que son adversaire ait rien marqué, de doubler son avantage et de marquer soixante points.
    • Faire pic.

TraductionsModifier

Nom commun 5Modifier

Singulier Pluriel
pic pics
\pik\

pic \pik\ masculin

  1. (Histoire) (Métrologie) Mesure de longueur, en usage dans toutes les échelles du Levant, et qui contenait deux pieds deux pouces deux lignes, c’est-à-dire 3/5 de l’aune de Paris.

TraductionsModifier

Onomatopée Modifier

pic \pik\ masculin

  1. Mot cité sans sens précis dans la comptine enfantine ams tram gram.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • pic sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Apocope de picture.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pic
\ˈpɪk\
pics
ou pix
\ˈpɪks\

pic \ˈpɪk\

  1. (Infographie) (Populaire) Image.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

pic \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Pioche.