pied-droit

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVe siècle)[1] Composé de pied et de droit.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pied-droit pieds-droits
\pje.dʁwa\

pied-droit \pje.dʁwa\ masculin

  1. (Architecture) Chacun des montants verticaux qui supportent la naissance d’une voûte, d’une arcade.
    • Le tablier en bois d'une arche du pont est tombé un beau jour, parce qu'un pied-droit supportant le tablier s'est rompu. — (Stendhal, Mémoires d’un touriste, t.1, 1838)
  2. Jambage d’une porte, d’une fenêtre, d'un manteau de cheminée.
    • Vers l'extrémité méridionale, je retrouve les pieds-droits d'une porte rongée et brisée par les charrues. — (Maxime Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie, 1854)
    • Dans la salle qui est au-dessus de l’entrée, on aperçoit, dans les deux pieds-droits de la coulisse de cette première herse, les entailles inclinées dans lesquelles s’engageaient les deux jambettes du treuil. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)

VariantesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier