pieds et poings liés

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de pied, poing et lier.

Locution adverbiale Modifier

Invariable
pieds et poings liés
\pje.z‿e pwɛ̃ lje\

pieds et poings liés \pje.z‿e pwɛ̃ lje\

  1. (Sens propre) Attaché aux mains et aux pieds ; [avec] les poignets et les chevilles liés. De lier, maintenir ensemble à l'aide d'un lien.
  2. (Figuré) Entièrement à la merci de ; dans une situation de complète dépendance.
    • Cette indépendance de l’Armée dura en France jusqu’à M. de Louvois, qui, le premier, la soumit aux bureaux et la remit, pieds et poings liés, dans la main du Pouvoir souverain. — (Alfred de Vigny, Servitude et grandeur militaires, 1835)
    • Voilà ce qui arrive à un peuple qui s’abandonne pieds et poings liés à un tyran hypocrite et perfide. — (Alexandre Gariel, Usurpation et solution, 1879, page 12)
    • Un sommeil implacable me gardait, pieds et poings liés, sans connaissance et sans pensée. — (Charles-Louis Philippe, « L’Enfant malade » dans Mercure de France, février 1900, page 353)
    • Pour les uns, c'est un vendu, livré pieds et poings liés à la bourgeoisie qui le paie. — (Victor Méric, Gustave Hervé dans À travers la jungle politique et littéraire, Librairie Valois, 1930)

TraductionsModifier