pieuvre blanche

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de pieuvre et de blanc, bien que cet animal, plus clair que la pieuvre commune, soit coloré.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
pieuvre blanche pieuvres blanches
\pjœ.vʁə blɑ̃ʃ\
 
Une pieuvre blanche.

pieuvre blanche \pjœ.vʁə blɑ̃ʃ\ féminin

  1. (Zoologie) Mollusque céphalopode du Nord-est de l’Atlantique, vivant habituellement à plus de 20 mètres de profondeur.
    • Le mystérieux exode des pieuvres blanches au Pays de Galles — (Titre d’un article de Camille Hazard, parismatch.com, 31 octobre 2017)
    • Il y a plusieurs jours, l’institut flamand de la Mer a en effet partagé sur Facebook des photos d’une petite pieuvre blanche (Eledone cirrhosa) qui a été retrouvée par des baigneurs sur une plage du Coq. — (Rarissime trouvaille d’une pieuvre blanche sur une plage de la côte belge: l’animal vit normalement entre 10 et 150 mètres de profondeur, sudinfo.be, 6 août 2019)
    • La pieuvre blanche ou éledone Eledone cirrhosa qui se caractérise par des tentacules n’ayant qu'une seule rangée de ventouses. — (Fiche Pieuvre, aquaportail.com, 2 décembre 2019)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l'espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l'espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier