pieuvre mimétique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(c. 2000) Composé de pieuvre et de mimétique, à cause des exceptionnelles capacités de mimétisme de cet animal.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
pieuvre mimétique pieuvres mimétiques
\pjœ.vʁə mi.me.tik\
 
Une pieuvre mimétique.

pieuvre mimétique \pjœ.vʁə mi.me.tik\ féminin

  1. (Zoologie) Mollusque céphalopode d’Asie du Sud-est, capable d’imiter forme et mouvements de différentes espèces d’animaux marins.
    • Parmi le panel d’imitations de la pieuvre mimétique, on compte notamment l’anémone, la méduse, le flet, la rascasse volante, le serpent de mer, l’étoile de mer... — (La pieuvre mimétique, reine de l'imitation, francetvinfo.fr, 25 avril 2018)
    • Officiellement découverte en 1998, la pieuvre mimétique vit dans les eaux tropicales d’Asie du sud-est, en Indonésie et en Malaisie notamment. — (Maxime Lambert, Les incroyables imitations de la pieuvre mimétique, maxisciences.com, 28 décembre 2018)
    • Une des reines en la matière est la pieuvre mimétique, capable de changer de déguisement quasiment instantanément. — (Yolaine de la Bigne, Les 12 sagesses des animaux, Éditions Leduc.s, 2019)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l'espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l'espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier