FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De pilote, à rapprocher du latin pilotin.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pilotin pilotins
\pi.lɔ.tɛ̃\

pilotin \pi.lɔ.tɛ̃\ masculin

  1. (Marine) Jeune marin qui étudie pour devenir officier de marine marchande.
    • De 1758 à 1762, Degaulle servit sur les bâtiments du roi comme pilotin, aide et second pilote. En 1763 et 1764, il servit comme lieutenant sur le navire de commerce le Maréchal-de-Luxembourg, […]. — (Charles Bréard, Le vieux Honfleur et ses marins :biographies et récits maritimes, Rouen: Cagnard (Léon Gy successeur), 1897, p.73)
    • Le capitaine Le Gac souleva son chapeau melon : Barquet ce gros fabricant de conserves de Fécamp, que le père Bérault, l’armateur, avait dû appeler en renfort après le naufrage récent de son Saint-Magloire mal assuré ; Barquet qui d’entrée de jeu imposait, pour ce voyage-ci, son fils comme pilotin. — (Roger Vercel, Ceux de la Galatée, Albin Michel, 1949, p. 14)


TraductionsModifier

RéférencesModifier

OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

De pilot.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
pilotin
[piluˈtu]
pilotins
[piluˈtus]

pilotin [piluˈti] (graphie normalisée) masculin

  1. Pilotin, apprenti pilote.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pilotin
[piluˈtu]
pilotins
[piluˈtus]

pilotin [piluˈti] (graphie normalisée) masculin

  1. Pieu qui sert à la construction d’une bordigue.

RéférencesModifier