FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De pincer, avec le suffixe -ée.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pincée pincées
\pɛ̃.se\
 
La révérence, peinture de William Bouguereau
 
Main retenant une pincée de sel

pincée \pɛ̃.se\ féminin

  1. Ce qu’on peut prendre de certaines choses, en les pinçant entre deux ou trois doigts.
    • Aussi, Nazira alla-t-elle, sur l'avis de sa mère, jeter une pincée de sel sur le feu. C'est un moyen infaillible pour faire revenir quelqu'un dans la maison. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", Édition Corrêa, 1940)
    • Toute seule devant l’armoire à glace, elle se faisait des révérences, en tenant sa robe à pincées. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 68)
  2. (Figuré) Une petite quantité de quelque chose.
    • Une pincée d’humour n’a jamais fait de mal à personne, mais une pincée seulement.
    • Dans un vieux scénario classique, mettez une pincée de modernité, une cuillerée d’action et un grand verre d’amour mièvre et vous aurez un beau navet.

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

pincée \pɛ̃.se\

  1. Féminin singulier de pincé.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe pincer
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
pincée

pincée \pɛ̃.se\

  1. Participe passé féminin singulier de pincer.

RéférencesModifier