pinne marine

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin pinna (« plume », « aigrette de casque », « nageoire de poisson »), lui même venant du grec ancien πίννα.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
pinne marine pinnes marines
\pin.ma.ʁin\

pinne marine féminin

  1. Grand coquillage dont les deux valves, en forme d’éventail, sont soudées vers leur sommet, et qui s’attache aux rochers par le moyen d’une touffe de filets soyeux.
    • Nous avons déjà vu des danseuses revêtues de cette tarantinide diaphane qui les enveloppe comme un léger nuage : cette étoffe se faisait avec la soie de la Pinne marine, appelée quelquefois Laine d’or. — (Herculanum et Pompéi, Louis Barré, Henri Roux, Adolphe Bouchet, J. Bories, 1840, Firmin Didot Frères)
  2. Drap de pinne marine : Tissus très soyeux fait avec le byssus de ce mollusque.

SynonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (pinne), mais l’article a pu être modifié depuis.