pique-nique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

  • (1694) De piquer et nique (pris au sens de « petite chose sans valeur »), dans le sens de « repas où chacun apporte son écot ».
  • (Environ 1870) De l'anglais picnic, lui-même pris au français, dans le sens de « repas collectif pris à la campagne »[1].
  • (Environ 1746) sous la forme picnic
    • Cher Grégoire, Verse à boire, Tu t'endors dans ce picnic; Voyez l'homme; Qui se nomme; Des bons buveurs le syndic. A qui de nous, Camarades; Comptera par ses razades; Les exploits de Frédéric: — (Étrennes , 1746)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pique-nique pique-niques
\pik.nik\
 
Un pique-nique. (sens n°2)

pique-nique \pik.nik\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Vieilli) Repas dans lequel chacun paie son écot ou apporte son plat.
    • Dont Picque-nique grand buveur, fut le premier instituteur, pour la postérité gaillardes Qui rira de la Barricade, Et de l'orgueil de ces Bourgeois, Qui furent soldats autre fois. — (Les charmants effets des barricades ou l'amitié durable de la compagnie des frères bachique de pique-nique. en vers burlesques, 1649)
    • Que tous les frères Picque-niques, Tant les nouveaux que les antiques, Jouiront tous également, De la qualité de gourmand , Durant douze mois de l'année, De siècle en siècle ordonnée, pour le bien & repos public, Qu'apportera notre trafic, Sans vouloir excepter personne, D'une société si bonne, bannissant le nom de Monsieur, Pour ceux qui se picquent d'honneur Les expers à faire grillades, sauces, ragouts, cabirotades, (...) — («Privilèges et status de la compagnie de Pique-Nique», «Les charmants effets des barricades ou l'amitié durable de la compagnie des frères bachique de pique-nique. en vers burlesques», 1649)
    • La Noblesse s’assemble ordinairement tous les soirs, dans l’Auberge des Trois-Rois, où je suis logé. Il y a une belle Salle bien éclairée: on y joue, ensuite on soupe à pic-nic; & après souper l’on danse. Ne soyez pas scandalisé que la Noblesse s’assemble dans une Auberge; c’est une des plus belles maisons de l’Allemagne, & la plus magnifique Auberge de l’Europe, On y est très proprement servi. — (Karl Ludwig von Pöllnitz, Lettres et mémoires du baron de Pöllnitz, contenant les observations qu'il a faites dans ses voyages, et le caractere des personnes qui composent les principales cours de l'Europe. Tome 1 / . Troisieme édition, Amsterdam, 1737)
  2. Repas à base de plats froids et pris en plein air.
    • […], il fut convenu qu’ils feraient à quatre une joyeuse partie de campagne, et qu’après un pique-nique on passerait indolemment l’après-midi sous les arbres et dans les fougères des bois situés entre Ashford et Maidstone. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 18 de l’édition de 1921)
    • Peut-être aussi se rendait-elle compte que les petites robes de fantaisie qu’elle avait faites exprès pour ce voyage convenaient davantage à un pique-nique sur les bords de la Marne. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. I, Gallimard, 1937)
    • À l'autre extrémité de l’aire, une table de pique-nique et une baraque à frites, cadenassée. — (Sara Baume, Dans la baie fauve, Les Éditions Noir sur Blanc, traduit de l'anglais (Irlande) par France Camus-Pichon, 2017)
    • Pas grand-chose, ses quelque part, rien que des dimanches, des lundis de Pentecôte, des 14 Juillet, des jeudis de l’Ascension pour un pique-nique en forêt, un après-midi à la plage à sept ou huit kilomètres de chez nous. — (Irène Frain, Il me fallait de l’aventure, La Tour-d'Aigues : Éditions de l'Aube, 2018)

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe pique-niquer
Indicatif Présent je pique-nique
il/elle/on pique-nique
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je pique-nique
qu’il/elle/on pique-nique
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
pique-nique

pique-nique \pik.nik\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de pique-niquer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de pique-niquer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de pique-niquer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de pique-niquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de pique-niquer.


HomophonesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert