FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Dérivé de piquer avec le suffixe -ette.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
piquette piquettes
\pi.kɛt\

piquette \pi.kɛt\ féminin

  1. Boisson que l’on fait avec de l’eau mise dans un tonneauil y a du marc de raisin, quelquefois des prunelles, etc.
    • La piquette se prépare en introduisant du marc de raisin dans des tonneaux que l’on achève de remplir avec de l’eau. Cette boisson peut être consommée huit ou dix jours après sa fabrication ; chaque litre de piquette, soutiré par la cannelle, est immédiatement remplacé par un même volume d’eau. Il en résulte que la piquette s’affaiblit de jour en jour eu acquérant de l’ascescence et finit par ne plus être potable. — (Théophile Jules Pelouze & Edmond Fremy, Traité de chimie générale, 1856)
    • On fait quelquefois de la piquette avec le marc définitif qu’on délaye dans un peu d’eau et qu’on soumet à une nouvelle pression. C’est un vin très-faible et qui s’aigrit facilement. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 135)
  2. (Par extension) Petit vin de qualité inférieure, aigrelet, sans bouquet et sans corps ; pinard ; picrate.
    • « Je ne déteste pas les marchands de mort subite. Allons boire un coup de piquette » et il frappa sur l’épaule d’Angelo avec une main bien solide.
      Cette fameuse piquette était un vin clairet mais assez bon.
      — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 20)
    • L’été, verdure et fruit abondent en bas comme en haut ; puis vient la vendange et la confection d’une piquette à laquelle Monsieur préfère le bourgogne. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 89)
    • En fait de saint-émilion, Marthe achète sa piquette à Anselme. […]. Le vin vaut ce qu'il vaut, mais Marthe le touche à bon prix et comme la clientèle est soiffarde,tout le monde est content. — (Olivier Deck, L'Auberge des Charmilles, éd. Albin Michel, 2014)
    • La bourrée fait sauter les fillettes,
      Bacchus, l’œil allumé, leur verse une piquette
      Et dans la vigne au vin, dans le creux d’un sillon,
      L’entonnoir à la main, il trousse leur cotillon.
      — (Ricet Barrier, « Bacchus bourré »)
    • Les vignes elles courent dans la forêt
      Le vin ne sera plus tiré
      C’était une horrible piquette.
      — (Jean Ferrat, La Montagne, 1964)
  3. (Familier) Défaite cuisante ; raclée.
    • Mon père au téléphone :
      – Faut pas se faire des illusions, la gauche va prendre une sacrée piquette, qu’en penses-tu ?
      — (Pascal Sevran, Lentement, place de l’église, Albin Michel, 2003)
    • En filant une sacrée piquette au Brésil, qui n'est pas la première équipe venue ! Pour une première réalisation de la nouvelle France, ce n'est déjà pas si mal ! — (François Parent, Black-blanc-beur, éd. Bartavelle, 1999, page 200)
  4. (Normandie) (Désuet) Partie la plus dense du lait caillé.
    • La partie la plus dense du lait caillé […] est appelée en Normandie piquette et constitue, en été, un vrai régal pour les paysans. — (Kaisar Dapontés, Livre Ephémérides Daces ou chronique de la guerre de quatre ans (1736-1739))
  5. (Familier) Chose aisée ; petite bière.
    • Miracles de Salette
      Et de tant d’autres saints lieux,
      Vous serez de la piquette
      Près de l’œuvre à Langénieux.
      — (Étienne Pédron, Notre-Dame-de-l’Usine, dans Chansons socialistes, Lille : à l’Imprimerie ouvrière, 1906, réédition Dijon : Éditions Raisons & Passions, mars 2011, page 50)
  6. (Normandie) Morceau de pain (souvent grillé) que l’on trempe dans un œuf à la coque.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   piquette figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boisson.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe piqueter
Indicatif Présent je piquette
il/elle/on piquette
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je piquette
qu’il/elle/on piquette
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
piquette

piquette \pi.kɛt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de piqueter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de piqueter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de piqueter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de piqueter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de piqueter.

VariantesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • piquette sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier