pitancerie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français pitancerie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pitancerie pitanceries
\Prononciation ?\

pitancerie \Prononciation ?\ féminin

  1. (Christianisme) (Désuet) Office claustral.
    • En 1316, l’abbé Eustache, contre une messe d’anniversaire, accroît les revenus de la pitancerie par l’attribution des terres de Jacques de Raimbeaucourt sises à Vred. — (Jean-Pierre Gerzaguet, L’abbaye d’Anchin de sa fondation (1079) au XIVe siècle: Essore, vie et rayonnement d’une grande communauté bénédictine, Presses Univ. Septentrion, 1997, p. 152)

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de pitance avec le suffixe -erie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pitancerie pitanceries
\Prononciation ?\

pitancerie féminin

  1. Office claustral.
  2. Lieu du couvent où se distribuait la pitance

RéférencesModifier