place forte

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de place et de forte.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
place forte places fortes
\plas fɔʁt\

place forte \plas fɔʁt\ féminin

  1. (Histoire, Militaire) Place militaire fortifiée.
    • Il n'étoit pas possible que ses Troupes hivernassent en deçà des Monts , faute de Places fortes pour s'y maintenir: ainsi il les rappela sans attendre que les neiges en fermassent les passages. — (Isaac de Larrey, Histoire de France sous le règne de Louis XIV, Liège : Guillaume Ignace Broncart & Maestricht : Lambert Bertus, 1723, vol.9, page 269)
    • Tandis qu'une partie de l’Armée Française recevait de front, dans la région de Charleroi, le choc de l'ennemi, la IIIe Armée masquant la place forte de Metz, devait attaquer celui-ci de flanc, de Virton au nord de Longuyon. — (Colonel-commandant Gelbert, Historique du 8e Régiment de Chasseurs : Campagne 1914-1918, Luxeuil : chez A.-F. Faivre d'Arcier, s.d (vers 1920), p. 5)

SynonymesModifier

TraductionsModifier