plafond de verre

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1974) Traduction de l’anglais glass ceiling.

Locution nominale Modifier

plafond de verre \pla.fɔ̃ də vɛʁ\ masculin

  1. (Sociologie) (Économie) Limite théorique d’une ascension hiérarchique pour une catégorie d’individu.
    • Les efforts pour briser le fameux « plafond de verre » sont relativement récents. En 1986, l'expression est utilisée pour la première fois par deux journalistes du Wall Street Journal pour désigner les barrières excluant les femmes des niveaux hiérarchiques les plus élevées dans les organisations : […]. — (Annie Battle & ‎Sandra Batlle-Nelson, Le bal des dirigeantes: Comment elles transforment le pouvoir, Eyrolles, 2011, p.154)
    • Enfin, Amel évoque le “plafond de verre” comme limite à la progression professionnelle. Mais elle considère qu'il agit autant sur la condition des femmes que sur les personnes d'origine sociale modeste : […]. — (Laurence Eydoux, L'intégration professionnelle des jeunes femmes diplômées issues de l'immigration, L'Harmattan, 2013, p.151)
    • (Par extension)L'objectif est de mettre un accent prioritaire sur les réformes absolument nécessaires pour franchir la frontière technologique : si nous ne le faisons pas, elle continuera d'agir comme un plafond de verre pour la croissance européenne et l’Europe déclinera. — (Laurent Cohen-Tanugi, Une stratégie européenne pour la mondialisation, Odile Jacob, 2008, p.136)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • Cet article comporte des éléments adaptés ou copiés de l’article de Wikipédia en français : plafond de verre, sous licence CC-BY-SA 3.0.