Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien πλάγιος, plagios (« oblique ; qui ne va pas en ligne droite ; qui va de travers »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin plagal
\pla.ɡal\
plagaux
\pla.ɡo\
Féminin plagale
\pla.ɡal\
plagales
\pla.ɡal\

plagal \pla.ɡal\

  1. (Musique) Qualifie un des modes du plain-chant grégorien, où la quinte est à l’aigu et la quarte au grave.
    • Quand l’octave se trouve divisée arithmétiquement, suivant le langage ordinaire, c’est-à-dire quand la quarte est au grave et la quinte à l’aigu, on dit que le ton est plagal, pour le distinguer de l’authentique, où la quinte est au grave et la quarte à l’aigu. — (Jean-Jacques Rousseau, Dictionnaire de musique, 1768)
  2. (Musique) Qualifie une cadence à caractère conclusif consistant dans l’enchaînement de l’accord parfait de sous-dominante à l’accord parfait de tonique.
    • La cadence parfaite est la plus conclusive ; la cadence plagale l’est également, mais de façon moins affirmative. — (François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Fayard, 1986)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Mode plagal (1)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier