plante grimpante

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
plante grimpante plantes grimpantes
\plɑ̃t ɡʁɛ̃.pɑ̃t\

plante grimpante \plɑ̃t ɡʁɛ̃.pɑ̃t\ féminin

 
Des plante grimpantes à l'assaut d'une structure métallique à Zurich.
  1. Végétal capable de s’élever verticalement en s’appuyant, en s’accrochant ou en s’enroulant sur ou autour d’un support, le plus souvent un autre végétal.
    • Le pois de senteur, ou gesse odorante , est une plante grimpante dont les jolies fleurs, d’une odeur très-agréable, durent presque tout l’été.— (Théodore-Henri Barrau, Simples notions sur l'agriculture, les animaux domestiques, l'économie agricole et la culture des jardins, 1847, p.179)
    • Le houblon est une plante grimpante qui dans l’état de nature s’élève fort haut et jusqu’à la cime des arbres. .— (Adrien de Gasparin, Cours d’agriculture, Volume 4, 1848, p.240)
    • Le chalet, garni d’une vigne vierge qui court sur le toit, est exactement empaillé de plantes grimpantes, de houblon, de clématite, de jasmin, d’azaléa, de cobéa.— (H. de Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées publié dans Œuvres de H. de Balzac. Tome 8, Méline, Cans et Cie (Bruxelles), 1852, p.70)
    • Une caverne, dont une multitude de plantes grimpantes, la clématite, la liane, le jasmin, verdissaient le front grisâtre, s’ouvrait sur la savane.— (Victor Hugo, Œuvres complètes de Victor Hugo : Roman, 1860, p.211)
    • « Ah! mon Dieu! que c’est beau! et que l’homme se sent petit en face de ces merveilles de la nature, de ces géants qui datent des premiers âges du monde.! Entre ces troncs lisses ou couverts d’une mousse sombre se suspendent des milliers de plantes grimpantes, des lianes de toutes sortes, les passiflores laurifoliæ, les bignonies, les bromerias, les aristoloches, que sais-je accrochant leurs jeunes rameaux aux troncs noueux des vieux arbres. Les fleurs aux couleurs éclatantes tranchent sur le ton plus foncé de la verdure. Des fougères arborescentes, des lichens couvrent le sol. Une lumière diffuse et voilée filtre à travers l’épais rideau. On se croirait au crépuscule d’un beau jour. La chaleur n’est pas grande, mais l’air manque aux poumons. On respire avec peine.— (Charles Wallut, Sur les rives de l'Amazone : voyage d'une femme, Marthe Verdier, 1882, p.144-145)
    • C’est par ces rues montantes, grouillantes de peuple, qui s’en vont vers les hauteurs de Belleville et de Ménilmontant, qu’on verra la marchande pousser à grand’peine sa charretée de petits pots de fleurs : résédas, géraniums, rosiers nains, qui font une forêt en miniature, et, aux jolis matins de mai, capucines, liserons, cobéas, qui encadreront les fenêtres des hautes maisons à l’aspect sordide, où le grand luxe est de suspendre une petite boule argentée entre deux rideaux de plantes grimpantes.— (Henry Gréville, Les Petites Marchandes des rues dans Les Types de Paris, E. Plon, Nourrit et Cie (Paris), 1889)
    • Une plante grimpante est sauvage (faan) ou cultivée, semée (kundewaka), comme le haricot, la patate douce, ou la calebasse(…).— (Annales de l'Université d'Abidjan: Traditions orales. Série J, Volume 5, 1990, page 52)
    • L’humidité, qui recouvrait de mousse toute chose, encerclait les branches de plantes grimpantes, emplumait les crevasses et les fourches audessus de ma tête ; l’écorce tombant par plaques, hirsute sous le lichen, habillait les troncs comme du métal vert-de-grisé, emplissait le sousbois incliné d’une lumière théâtrale, gris-vert.— (Patrick Leigh Fermor, Entre fleuve et forêt: Du moyen Danube aux Portes de Fer (Dans la nuit et le vent t. 2), 2014)
    • Peu nombreuses en Europe (clématite, bryone, chèvrefeuille, jasmin, lierre…), les lianes ou “plantes grimpantes”, sont fréquentes dans les forêts tropicales, qui leur doivent une bonne part de leur aspect exotique et surprenant. — (Luc Jacquet et Francis Hallé, Il était une forêt, Actes Sud, 2014, p. 64)
    • Et quoi de plus plaisant que de s'asseoir dehors, à l'ombre d'une canopée de plantes grimpantes ? — (John Tebbs, A l'ombre des façades en fleurs, M le magazine du Monde, 28 juillet 2015)

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier