FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de plate et de longe.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
plate-longe plates-longes
\plat.lɔ̃ʒ\

plate-longe féminin

  1. Longe plate et longue qui sert à maintenir les chevaux difficiles, quand on les ferre ou quand on leur fait subir quelque opération.
    • Outre la contention des membres postérieurs par des plates-longes et l'application d'un tord-nez, deux aides se placent de chaque côté de la croupe de La jument, face à elle. — (Revue de médecine vétérinaire, Écoles Nationales Vétérinaires de Lyon et de Toulouse, 1951)
  2. Longe faite d’un cuir très large et d’une seule pièce, ou refendu en deux, que l’on ajoute au harnais sur la croupe des chevaux attelés pour les empêcher de ruer.
  3. Corde ou courroie avec laquelle un écuyer qui est à pied fait trotter un cheval en rond.
    • Trotter, faire trotter un cheval à la plate-longe.
    • Moi, sans quitter la plate-longe,
      Sans le lâcher, je lui montrais
      Le pré charmant, couleur de songe,
      Où le vers rit sous l’antre frais.
      — (Victor Hugo, La cheval dans Les Chansons des rues et des bois, 1859)


TraductionsModifier

RéférencesModifier