platoniquement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de platonique avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

platoniquement \pla.to.nik.mɑ̃\

  1. D'une manière platonique.
    • Il était, dans l’Église protestante, un persuasif directeur de consciences, persuasif et expansif jusqu'à échanger platoniquement les plus tendres sentiments avec ses ouailles féminines, sans jamais effaroucher les maris allemands, qui respectaient cette intimité, […]. — (Correspondance d'Allemagne, dans la Revue britannique, sous la direction d'Amédée Pichot, Bruxelles & Leipzig : Auguste Schnée, 1861, page 421)
    • L’autre formula son invitation sans en penser un mot, sur le ton hypocrite des femmes mal aimées et platoniquement adultères. — (Zoé Valdés, Soleil en solde, nouvelles, 1999, traduit de l’espagnol par Carmen Val Julián, page 35.)
    • Pas question pour moi de vivre platoniquement avec le père de mon enfant, c'est au-dessus de mes forces, je croyais avoir été claire avec toi. Je suis au bord des larmes, je trouve cette farce trop cruelle. — (Melissa Senate, Trois sœurs à New York, 2003, traduit de l'anglais par Caroline Chaminadour, Harlequin, 2004, 2007)
    • Ou à demeurer au balcon de la bonne conscience, en dénonçant platoniquement le sort funeste réservé aux femmes et aux bouddhas de Bamyan quand les Talibans auront repris le pouvoir à Kaboul. — (Tanguy de Wilde d'Estmael, Préface : L'Europe, le système international et la gestion des conflits, dans Les organisations régionales européennes et la gestion des conflits: vers une régionalisation de la sécurité?, sous la direction de Gaëlle Pellon & ‎Michel Liegeois, CECRI/Peter Lang, 2010, page 23)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier