FrançaisModifier

Voir aussi : plâtras

ÉtymologieModifier

De plat.

Nom commun Modifier

Invariable
platras
\pla.tʁa\

platras \pla.tʁa\ masculin

  1. (Sud) Grosse assiettée.
    • A trois heures et demie on apporte encore un potage aux herbes ; le mardi et le jeudi cette liqueur est remplacée par un platras de pommes de terre ou de haricots. — (Louis Rossel, Mémoires et correspondance, Éd. Stock , 1908)
    • Je jetai un coup d'œil à Angus, qui, parfaitement étranger à notre conversation, venait de se faire servir un plâtras (sic) de purée en plus de sa viande. — (Michel Honaker, Le châtiment des Hommes-Tonnerres, Éd. Flammarion, 2011)
    • [...] et qui consistait en un plâtras (sic) de pommes de terre baignant dans une sauce pesante, à la limite de l'écœurement., — (Anne Givaudan, L’Insoupçonnable destin de Gina Sutton, Éd.Sois, 2020)

NotesModifier

  • L'étymologie et le sens de platras montrent sans conteste que ce mot est différent de plâtras (avec un accent circonflexe), deux des exemples cités ici utilisent l’orthographe plâtras à la place de platras. Il s'avère d'ailleurs que platras est inconnu de la plupart des correcteurs orthographiques, ceci expliquant peut être cela.

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  • Claude Blum (sous la direction de), Les thématiques Littré : Le vocabulaire du français de province, Éd. Garnier, 2007.