plein comme un œuf

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de plein et de œuf.

Locution adjectivale Modifier

plein comme un œuf

  1. Complètement rempli, sans que l’on ne puisse rien ajouter.
    • Mon caveau de famille, hélas ! n'est pas tout neuf.
      Vulgairement parlant, il est plein comme un oeuf,
      — (Georges Brassens, Supplique pour être enterré à la plage de Sète, 1966)
    • A l’Opéra-Comique, la première loge côté cour est toujours pleine comme un œuf. A chaque lever de rideau, ce sont les mêmes qui battent la mesure sur la rambarde. — (Pascale Nivelle , « Noble querelle à l’Opéra-Comique », Le Monde. Mis en ligne le 1er mars 2019)
    • Le Centre de démobilisation est plein comme un œuf, on doit libérer les hommes par vagues de plusieurs centaines, mais personne ne sait comment s’y prendre, les ordres vont et viennent, l’organisation ne cesse de changer. — (Pierre Lemaître, Au revoir là-haut, Albin Michel, Paris, 2013, page 123)
  2. (Figuré) Repu, satisfait.
  3. (Figuré) Ivre.