Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Dérivé de plomb avec le suffixe -ier.
Pour le sens 2, vient de ce que les canalisations étant généralement en plomb, autrefois.
Pour le sens 3, vient de ce que les personnes en question se font classiquement passer pour un plombier afin de pénétrer dans les lieux [2].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
plombier plombiers
\plɔ̃.bje\

plombier \plɔ̃.bje\ masculin (pour une femme on dit : plombière)

  1. (Vieilli) Ouvrier qui travaille le plomb.
  2. Ouvrier chargé des travaux de plomberie, comme les canalisations d’eau, particulièrement à domicile.
    • Je décline pour ne pas froisser Chaglaate. Je fais comme le plombier auquel la dame sinistrée proposait la botte et qui préférait un coup de rouge. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Vol au-dessus d'un lit de cocu, Éditions Fleuve noir, 1978)
  3. (Argot) Agent installant des dispositifs d’écoute clandestine [2].
  4. (Audiovisuel) Scénariste-conseil

ComposésModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin plombier
\plɔ̃.bje\
plombiers
\plɔ̃.bje\
Féminin plombière
\plɔ̃.bjɛʁ\
plombières
\plɔ̃.bjɛʁ\

plombier \plɔ̃.bje\

  1. Qui concerne l’industrie du plomb [1].

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • plombier sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier