ployantes

FrançaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin ployant
\plwa.jɑ̃\

ployants
\plwa.jɑ̃\
Féminin ployante
\plwa.jɑ̃t\
ployantes
\plwa.jɑ̃t\

ployantes \plwa.jɑ̃t\

  1. Féminin pluriel de ployant.
    • Cette trousse renferme en outre un certain nombre de lames ou d’autres pièces de rechange que l’on place sur une ou deux planchettes ployantes, lesquelles se logent dans une ou deux poches. — (Jules Charrière, Note accompagnée de planches représentant les instruments nouveaux et particulièrement les instruments de dissection et ceux qui, d’un usage de chaque jour, peuvent être placés dans les trousses, J. Charrière, Paris, 1860)
    • Une chose pliante plie aisément et beaucoup : tel est l’osier. Une chose ployante plie aisément, mais peu : le courlis et la bécasse ont un bec en forme de sonde grêle et ployante (Buff.) ; l’échasse a des jambes molles et ployantes (Id.). — De même, au figuré, plier se dit absolument : plions sous le joug de la foi (Boss.), c’est-à-dire ployons d’abord et entièrement. « L’empereur plia en tout sous la volonté de Charles XII. » Volt. Ployer, au contraire, se dit relativement et signifie plier peu à peu ou un peu, sous quelque rapport. « C’est à force de voir ces merveilles que le monde entier a enfin ployé sous le joug de la religion. » Fén. « Malgré toute la droiture qu’elle étale, la vertu du monde saura bien ployer, quand il faudra de la faveur. » Boss. — (Pierre Benjamin de Lafaye, Dictionnaire des synonymes de la langue française, Librairie de L. Hachette et Cie, Paris, 1861, deuxième édition, revue et corrigée)