point médian

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Locution composée de point et de médian.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
point médian points médians
\pwɛ̃ me.djɑ̃\
ΝΙΨΟΝ·ΑΝΟΜΗΜΑΤΑ·ΜΗ·ΜΟΝΑΝ·ΟΨΙΝ
Utilisation du point médian « · » comme séparateur de mots dans un palindrome en grec composé en haut-de-casse

point médian \pwɛ̃ me.djɑ̃\ masculin

  1. (Grammaire) Signe typographique semblable au point mais placé au-dessus de la ligne de base et représenté ·.
    • Le point médian sert aussi de diacritique dans l'orthographe actuelle du catalan.
    • Un seul sujet, dans les batailles actuelles, les rassemble sans l’ombre d’une hésitation : le point médian. Hommes ou femmes, conservateurs ou progressistes, ils rejettent énergiquement cette nouvelle graphie selon laquelle, dans un groupe comprenant des mots masculins et féminins, les genres sont emboîtés (exemple : des instituteur·trice·s). — (Raphaëlle Rérolle, Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française, dans Le Monde, 13 décembre 2017 [texte intégral])
    • La recherche d’abréviations pour les termes ayant un radical commun conduit depuis trente ans à des expérimentations, certaines heureuses (le point médian, véritable trouvaille), d’autres moins (l’abréviation est satisfaisante dans étudiant·e ou collégien·ne, elle est à oublier dans acteur·trice ; et un point suffit dans les mots au pluriel : content·es). — (Benjamin Moron-Puech et Éliane Viennot, « Les noms “autrice”, “officière”, “professeuse”… existent depuis des siècles. Ils avaient juste été condamnés par des idéologues masculinistes », dans Le Monde, 11 juillet 2019 [texte intégral])

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier