Voir aussi : poiré

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français poire, de l’ancien français poire, peire, du bas latin pĭra, pluriel neutre du latin pĭrum (« poire »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
poire poires
\pwaʁ\
 
Une poire, fruit du poirier. (1)
 
La poire de la balance (5)
 
Coussins gonflables avec poire (6).
 
Une poire. (10)

poire \pwaʁ\ féminin

  1. Fruit à pépin, de saveur agréable, ordinairement de forme oblongue, et qui va en diminuant vers la queue.
    • Catherine et moi nous allions derrière, dans le verger ; nous mordions dans les mêmes pommes et dans les mêmes poires ; nous étions les plus heureux du monde. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Poire (de) bon-chrétien, (de) beurré, d’Angleterre, à cidre, à cuire.
    • Des poires tapées.
  2. Alcool, liqueur de poire.
    • Je recommandai une poire, histoire de raffermir les tissus de ma mémoire. — (Jean-Yves Jouannais, La bibliothèque de Hans Reiter, Édition Grasset, 2016, page 34)
  3. (Boucherie) Petite pièce de viande de bœuf, très tendre, de même forme que le fruit.
  4. (Familier) Tête ; visage.
    • — Faites gaffe, les bleubites, si vous relevez la tête quand vous rampez,vous allez prendre un pruneau en pleine poire — (Gilles Jacob, La Vie passera comme un rêve, éditions Robert Laffont, 2009, chapitre 28)
  5. Contrepoids de la balance romaine, parce qu’il a la forme d’une poire.
    • Elle doit donc être à la grecque (aplomb ,joug ,et deux plateaux ), parce que la balance romaine ( rochet , fléau, poire et un plateau ) mesure d'après un critère établi d'avance par la taille de la poire : c'est une autre idée de la justice. — (Mario Sbricolli, La triade, le bandeau, le genou, in Crime, Histoire et Sociétés,volume 9, n°1, Éd. Droz 2005)
  6. (Technique) Petit ballon en caoutchouc pour aspirer/propulser du liquide ou du gaz dans un récipient.
    • La poire en caoutchouc d’un pulvérisateur, d’un compte-goutte.
  7. (Industrie) Capteur de niveau flottant en forme de poire.
  8. (Familier) Personne naïve, dupe, facile à tromper, pas très futée.
    • L’amateur, m’sieur Fandor, c’est la bête à bon Dieu, c’est la poire juteuse, c’est l’homme charmant… alors, vous comprenez, ce truc-là, ça m’a plu, et naturellement, je me suis mis artiste pour amateurs. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, La Guêpe rouge, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 615)
    • Ce public est composé de poires conservatrices et libérales, les plus dodues, les plus juteuses de Paris et de la province. Il s’agit de ne pas les effaroucher, de telle façon qu’elles se sauvent, serrant leurs pépins, hors du compotier de l’insondable Arthur. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Salons et Journaux, Grasset, 1917, réédition Le Livre de Poche, page 280)
    • Il remâchait, avec une sorte d’amère délectation, les heures de pourchas fastidieux, à l’affût de la poire charitable et tapable. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
  9. (Électricité) Interrupteur électrique piriforme placé au bout d'un fil suspendu habituellement à la tête d’un lit et servant pour éteindre et allumer un plafonnier. Ce type d'interrupteur était aussi utilisé pour actionner une sonnette retentissant à l'office pour appeler un domestique. Version moderne du cordon. Il est aussi utilisé dans les chambres d’hôpitaux pour appeler un infirmier.
    • C’était bien commode d’avoir le commutateur à portée de la main quand on était au lit. Il éteignit : la poire retomba sur le panneau en le faisant vibrer doucement. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 194)
    • Jo saisit la poire et l'éloigne du lit. Seul avec sa crise cardiaque, le grabataire ne pourra plus appeler personne. — (Matthieu Paolo, Les derniers seront les premiers..., Éd. Le manuscrit, 2003)
  10. (Électricité) Interrupteur électrique piriforme placé au milieu du fil d'alimentation électrique d'une lampe.
    • Et puis sous la fesse de Tergaline il y avait la poire qui allume la lampe, par hasard, parce qu'il faut vous dire qu'on était tombés par terre. — (Daniel Apruz, Le bon temps, Éd. Buchet-Chastel, 1972)

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

viande de bœuf :

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe poirer
Indicatif Présent je poire
il/elle/on poire
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je poire
qu’il/elle/on poire
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
poire

poire \pwaʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de poirer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de poirer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de poirer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de poirer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de poirer.

PrononciationModifier

  • \pwaʁ\
    • (Région à préciser) : écouter « poire [pwaʁ] »
    • (Région à préciser) : écouter « poire [pwaʁ] »
    • France (Paris) : écouter « poire [pwaʁ] »
    • France (Paris) : écouter « poire [pwaʁ] »
    • France (Paris) : écouter « poire [pwaʁ] »
    • France (Paris) : écouter « poire [pwaʁ] »
    • (Région à préciser) : écouter « poire [pwaʁ] »
    • France (Paris) : écouter « poire [pwaʁ] »
    • France : écouter « poire [pwaʁ] »
    • France : écouter « poire [pwaʁ] »
    • France (Paris) : écouter « poire [pwaʁ] »
  • Français méridional : \ˈpwa.ʁə\
  • France (Vosges) : écouter « poire [Prononciation ?] »
  • France (Vosges) : écouter « poire [Prononciation ?] »
  • Canada (Shawinigan) : écouter « poire [Prononciation ?] »
  • Suisse (canton du Valais) : écouter « poire [Prononciation ?] »
  • France (Cesseras) : écouter « poire [Prononciation ?] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • poire sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du verbe latin pedere.

Verbe Modifier

poire intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Péter.
    • Segnors, dist il, venez grant oire! L'archeprestres commenche a poire — (Le Roman de Renart)