FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir poix.

Verbe Modifier

poisser \pwa.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enduire, frotter de poix.
    • Poisser du fil. - Poisser un tonneau.
  2. Salir, encrasser avec une matière gluante.
    • […] et, au fond de sa poche, un œuf d’agace, pourri, cassé qui poissait la doublure et empestait. — (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La respiration demeure calme, le cœur est encore bon, mais le sang lui dégouline du crâne sur le nez, dans les yeux, poisse la chemise. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Absolument) Être gluant.
  4. (Argot) Prendre, saisir quelqu’un avec violence ; choper.
    • Un jour, à la Croix-Rouge,
      Nous étions dix à douze,
      Tous grinches de renom.
      Nous attendions la sorgue,
      Voulant poisser les bogues
      Pour faire du billon.
      — (François-Vincent Raspail, Chanson morale,)
    • J’te poisserai, va ! fit l’Italien. Tu ne perds rien. À la sortie! — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

(4)

→ voir choper

PrononciationModifier

  • (France) : écouter « poisser [pwa.se] »

RéférencesModifier