Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Poisson

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) (Xe siècle) De l’ancien français pescion (Fragment de Valenciennes), peison (Passion du Christ), augmentatif dérivé de peis, pois (« poisson »), issu du latin piscem, accusatif de piscis, de même sens. Le mot latin est de même racine indo-européenne que l’anglais fish et l’irlandais iasc.
(Nom commun 2) (1693) Altération de posson (même sens), peut-être sous l’influence de boisson, lui-même de l’ancien français posson (« pot »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
poisson poissons
\pwa.sɔ̃\
 
Ce rotengle est un poisson (1).
 
Armoiries avec un poisson (sens héraldique)

poisson \pwa.sɔ̃\ masculin

  1. (Zoologie) Animal possédant un squelette, généralement ovipare (mais parfois ovovivipare ou vivipare), vivant dans l’eau, et respirant généralement par des branchies (bien que certaines espèces aient des systèmes de respiration aérienne complémentaire, comme les poumons des dipneustes ou le labyrinthe des anabantidés).
    • C'est chez la veuve Thorsdal que j'appris à savourer les délices de la cuisine islandaise. Le dîner se composait invariablement de poisson bouilli. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 45)
    • Par contraste, le côté du lagon était étrangement calme, une eau merveilleusement tranquille, à peine ridée par les alizés, où passaient des poissons aux couleurs éblouissantes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
    • […] deux ouvriers recouvrent les poissons d’une pelletée de sel avant de les précipiter dans une fosse de conservation. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  2. (Yoga) Posture du yoga où le corps repose sur les fesses et le sommet de la tête, le tronc étant relevé.
  3. (Héraldique) Meuble représentant un animal marin dont l’espèce n’est pas clairement identifiable dans les armoiries. Il est représenté en fasce, la tête à dextre, la gueule fermée. Toutefois certains poissons ont des dispositions différentes. Voir baleine, bar, chabot et dauphin.
    • D’azur au poisson d’argent posé en fasce, accompagné de deux fleurs de lys d’or, l’une en chef et l’autre en pointe, et adextré d’une autre fleur de lys du même mouvant du flanc, qui est de Poissy → voir illustration « armoiries avec un poisson »

NotesModifier

Ce terme n’est actuellement plus utilisé d’un point de vue phylogénique, car les espèces considérées de façon classique comme des poissons sont maintenant réparties en plusieurs classes bien distinctes, les plus importantes étant celle regroupant les poissons osseux et celle regroupant les poissons cartilagineux (requins, raies).

SynonymesModifier

animal

posture de yoga

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

HyponymesModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
poisson poissons
\pwa.sɔ̃\

poisson \pwa.sɔ̃\ masculin

  1. (Métrologie) Ancienne mesure utilisée pour les liquides et valant la moitié d’un demi-setier, soit environ 11,9 centilitres.
    • [...] ensuite vous broyerez la civette & la gomme ensemble, y ajoutant de l’eau peu à peu jusqu’à la quantité d’un poisson, & vous en chargerez vos peaux ou gants avec une éponge & vous les mettrez sécher, & étant secs vous les frotterez & les ouvrirez, puis vous ferez ce qui suit. — (Simon Barbe, Le parfumeur françois, P. Marret, Amsterdam, 1693, page 107)
    • Ce qui fait voir clairement 1° Que la Roquille étoit la moitié du demi-Poisson, le quart du Poisson, le huitième du demi-Setier, le seizième de la Chopine. le trente-deuxième de l'ancienne Pinte de Paris et la deux-cents-cinquantesixième partie de l'ancienne Velte de Paris. — (Nicolas Boileau Despréaux, Barême général, Paris, 1803)

Variantes orthographiquesModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

  • France (Paris) : écouter « le poisson [lə pwa.sɔ̃] »
  • Canada (Gaspésie) (Populaire) : écouter « poisson [pwɛ.sɔ̃] »
  • (Région à préciser) : écouter « poisson [pwa.sɔ̃] »
  • France : écouter « poisson »
  • France (Massy) : écouter « poisson »
  • Suisse (Genève) : écouter « poisson »
  • France (Muntzenheim) : écouter « poisson »
  • France (Toulouse) : écouter « poisson »
  • France (Grenoble) : écouter « poisson »
  • France (Vosges) : écouter « poisson »
  • Suisse (canton du Valais) : écouter « poisson »
  • (Région à préciser) : écouter « poisson »
  • France (Paris) : écouter « poisson »
  • France (Paris) : écouter « poisson »
  • France (Paris) : écouter « poisson »
  • France (Paris) : écouter « poisson »
  • (Région à préciser) : écouter « poisson »
  • France (Paris) : écouter « poisson »
  • France (Vosges) : écouter « poisson »
  • France (Montpouillan) : écouter « poisson »

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(980, La Passion de Christ) pescion. Dérivé ancien de peis, pois (« poisson »), du latin piscem, accusatif de pĭscis, de même sens. Le mot latin est issu de la même racine indo-européenne que l’allemand Fisch, l’anglais fish, etc.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet poissons poisson
Cas régime poisson poissons

poisson \pɔi̯.ˈsõn\ masculin

  1. Poisson.

AnagrammesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français.

Nom commun Modifier

poisson \Prononciation ?\ masculin

  1. Poisson.

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier