Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français peitrine.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
poitrine poitrines
\pwa.tʁin\
 
Partie du corps contenant les poumons et le cœur.
 
Seins des femmes.
 
Découpe du bœuf : n° 21 = milieu de poitrine (4).

poitrine \pwa.tʁin\ féminin

  1. (Anatomie) Partie du corps depuis le bas du cou jusqu’au diaphragme, contenant les poumons et le cœur.
    • En effet, à l’appel du gong, Habib se porta rapidement à la rencontre du Suédois et le bombarda sans arrêt de swings si vigoureux à la poitrine que l’autre s’écroula. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Assise en tailleur, sa robe aux tons mandarine, dévoilant à peine le bout de ses sandalettes, elle étalait d’une main un cataplasme de kaolin sur la poitrine de Koura, tenant de l’autre sa chevelure noire qui s’était libérée et dessinait de fines stries à la surface de la matière couleur craie dans le bol, sur ses genoux. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, pages 108-109.)
    • (Par extension)En un clin d’œil La Mole écarta les aiguillettes de son pourpoint, et tira de sa poitrine une lettre enfermée dans une enveloppe de soie. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
  2. Seins des femmes.
    • Il détaillait ma beauté, un cri d'extase pour mes yeux, un béement prolongé pour mes mains, un sifflement coquin pour mes jambes, un silence bien préparé pour ma poitrine. — (Pierre-Robert Leclercq, Parfois la nuit, Éditions Calman-Lévy, 1975)
    • Les papes suivants affecteront en revanche d’être offusqués par tant de poitrines opulentes, tant de zigounettes ainsi impudiquement dévoilées. Clément VIII, Paul III et Paul IV songèrent à détruire la fresque... — (Jean-Michel Renault, Censure et caricatures: les images interdites et de combat de l'histoire de la presse en France et dans le monde, éditions Pat à Pan, 2006, p. 23)
  3. Ensemble des organes contenus dans la poitrine, et principalement les poumons.
    • Or, nous devons tout essayer pour maintenir peuplés ces plateaux de sol ingrat et non chercher à éloigner la population, l’obligeant […] à périr de la poitrine dans des bourgades industrielles. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  4. (Boucherie) Partie des côtes, avec la chair qui y tient.
    • Poitrine de veau, de mouton.
    • Du bœuf dans la poitrine.
  5. (Métallurgie) Partie d’un creuset de haut fourneau située autour du trou de coulée[1].
    • Le Four est dit à Poitrine fermée lorsque le Creuset est entièrement à l’intérieur du four ; il est dit à Poitrine ouverte lorsque le Creuset, à la fois intérieur et extérieur, constitue un Avant-Creuset qui permet de travailler jusqu’au fond du Creuset intérieur — (L. Babu, Traité théorique et pratique de métallurgie générale, Tome II : Combustibles - Appareils métallurgiques, p. 315, Paris, 1906)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   poitrine figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : anatomie humaine.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe poitriner
Indicatif Présent je poitrine
il/elle/on poitrine
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je poitrine
qu’il/elle/on poitrine
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
poitrine

poitrine \pwa.tʁin\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe poitriner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe poitriner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe poitriner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe poitriner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe poitriner.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • poitrine sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. Jacques Corbion, Le savoir...fer : glossaire du haut fourneau : Le langage… (savoureux, parfois) des hommes du fer et de la zone fonte, du mineur au… cokier d'hier et d'aujourd'hui, préf. de Yvon Lamy, 1989, p. P37