Voir aussi : Poix

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(c. 1100) Du latin pix (« résine, poix »).

Nom commun Modifier

Invariable
poix
\pwa\

poix \pwa\ féminin invariable

 
La poix.
  1. Matière résineuse gluante et noire qui s’obtient par la distillation des bois résineux de pins ou de sapins.
    • Holà ! Anselme, aie soin que la poix et l’huile bouillantes soient prêtes à être versées sur la tête de ces audacieux. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Comme on le pense bien, nous ne négligeâmes pas l’occasion de faire quelques études consciencieuses sur le vin du cru, que je ne trouvais pas aussi bon que je me l’imaginais, malgré son authenticité incontestable ; cela tenait peut-être au goût de poix que lui avait communiqué la bota qui le renfermait. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Ce procédé à base de poix, de résines et de polymères doit conférer davantage de résistance à la chaussée. — (Corentin Patrigeon, « Hauts-de-France : dans son laboratoire, Eiffage trace la route de demain », article paru sur batiactu.com le 12 février 2020, consulté le 15 février 2020)

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Matière résineuse gluante noire
brai, pègue

TraductionsModifier

HomophonesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier