Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de police avec le suffixe -ier.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin policier
\pɔ.li.sje\
policiers
\pɔ.li.sje\
Féminin policière
\pɔ.li.sjɛʁ\
policières
\pɔ.li.sjɛʁ\
 
Un policier allemand.

policier \pɔ.li.sje\ masculin (équivalents féminins : policière, femme policier, femme policière)

  1. Fonctionnaire employé dans la police.
    • Aussi rien n’est-il plus naturel que de voir des policiers […] prendre, pour ne pas effaroucher leur proie, l’apparence des gars qu’ils ont la mission d’appréhender. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • […] ; je ris en songeant aux policiers sévères, aux suisses galonnés, à toute cette mise en scène de respectabilité étalée à cinquante mètres de là. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Certes, Jean-Luc en tira l’avantage essentiel en utilisant ses talents de conteur qui transformaient en acte de bravoure sa fuite devant les policiers. Mais il eut le bon goût de m’associer dans le récit de son épopée. — (Jean-Pierre Hoss, Impasse Valmy, Mon Petit Éditeur, 2013, page 41)
  2. (Par ellipse) Roman policier.
    • Un matin, elle assista à une scène qui la bouleversa. Un patient attendait son tour afin de passer une radio. Assis sur un chariot, il lisait un policier de la collection le Masque. — (Louis Nucéra, Le kiosque à musique, éd. Grasset, 1984)
    • Première constatation, l'auteur de polar doit avoir du souffle. […]. L'éditeur de policiers préférera toujours un auteur productif à un auteur de qualité. — (Lire, nos 112-117, 1985, page 40)

NotesModifier

Pour une femme, on peut dire « le policier » (surtout dans un sens générique), « la policière », « la femme policier » ou « la femme policière »[1].

SynonymesModifier

HyponymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin policier
\pɔ.li.sje\
policiers
\pɔ.li.sje\
Féminin policière
\pɔ.li.sjɛʁ\
policières
\pɔ.li.sjɛʁ\

policier \pɔ.li.sje\

  1. Qui est relatif à la police.
    • A. Comte avait fabriqué une caricature du catholicisme, dans laquelle il n’avait conservé que la défroque administrative, policière et hiérarchique de cette Église ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.194)
    • Agrégé d'histoire du droit et de droit romain, autoritaire et un rien coléreux, il est fasciné par les méthodes policières. — (Thierry Pfister, Les socialistes, Albin Michel, 1977)
  2. (Par extension) Qualifie une histoire fictive dans laquelle on représente des policiers ou des détectives privés en action.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • policier sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier