Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin tardif polyptychum ou polyptichum (« registre, rôle »), du grec ancien πολύπτυχοι (δέλτοι) (« (tablettes) d'un grand nombre de feuilles »), lui-même composé de πολύς (« beaucoup ») et πτύξ, ptyx (« feuille [d'une tablette à écrire] »). Voir aussi pouillé.

Nom commun Modifier

 
Gand : Polyptyque de l'Agneau mystique par Jan Van Eyck.

polyptyque masculin

  1. (Histoire) Livre de cens, contenant le détail des rentes, des corvées et autres redevances seigneuriales.
    • Le polyptyque d’Irminon.
  2. (Religion) Registre de bénéfices ecclésiastiques.
  3. (Peinture) Peinture constituée d'un ensemble de panneaux peints ou sculptés, liés entre eux, comprenant souvent des volets pouvant se replier sur une partie centrale et ainsi se transporter.
    • La première fois que j’ai réalisé un polyptyque, c’est parce que j’avais besoin de diviser une peinture en surfaces séparées. Il fallait absolument que je mette ces éléments distincts en dialogue les uns avec les autres et avec les vides ménagés par les césures. — (Pierre Soulages, Outrenoir. Entretiens avec Françoise Jaunin. La Bibliothèque des Arts, 2012, p. 92)

SynonymesModifier

Inventaire foncier :

Peinture sur plusieurs panneaux :

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier