FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe 1) (Date à préciser) Du latin pumicare (« sens identique »).
(Verbe 2) (Date à préciser) Du latin pungere (« piquer, poinçonner, trouer »).

Verbe 1 Modifier

poncer \pɔ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Polir, rendre uni avec la pierre ponce.
    • Poncer du parchemin.
    • Poncer du cuir.
    • Poncer un chapeau.
  2. (Figuré)
    • Comme d’habitude, rien ne transparaissait sur le visage bien poncé de Marie-Jeanne. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 218)

TraductionsModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Verbe 2Modifier

poncer \pɔ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Dessin) Passer sur un dessin, dont on a piqué le trait avec une aiguille, un petit sachet rempli de poudre bleue, noire ou blanche pour reproduire ce dessin sur du papier, sur de la toile, du bois, etc.
    • Il faut poncer ce dessin, le poncer sur la toile.
    • Poncer sur un enduit de plâtre le dessin de la fresque qu’on y veut peindre.
    • Ces premiers soleils vous cassent la tête, ajouta Hubert, qui, son métier tendu, s’apprêtait à poncer sur la soie la bande de la chape. — (Émile Zola, Le Rêve, ch. III, Georges Charpentier et Cie, Paris, 1888, p. 59)

TraductionsModifier

PrononciationModifier


ParonymesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier