Étymologie

modifier
(1769)[1] Mot introduit en français par Restif de La Bretonne, emprunté au grec ancien πορνογράφος, pornográphos, composé de πόρνη, pórnê (« prostituée ») et de γράφω, gráphô (« écrire »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
pornographe pornographes
\pɔʁ.nɔ.ɡʁaf\

pornographe \pɔʁ.nɔ.ɡʁaf\ masculin et féminin identiques

  1. Auteur d’écrits, de dessins obscènes, d’œuvres pornographiques.
    • [à la télé] On y rit sur commande — sur le mode « c’est là qu’il faut rire » — parce qu’on « fait » de l’humour comme les pornographes font l’amour : mécaniquement. — (Jacques Le Goff, L’Humour c’est sérieux !, Apogée, 2014, page 8)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier