porprendre

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De por- et de prendre.

Verbe Modifier

porprendre \Prononciation ?\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Envahir , occuper, investir.
    • Li quens Rollant Gualter de l’Húm apelet :
      « Pernez mil Francs de France, nostre tere,
      Si purpernez les deserz e les tertres,
      Que l’emperere nis un des soens n’i perdet.
      (La chanson de Roland)
  2. S'emparer de.
    • An cel pais est arivee;
      Au prince vint de la contree, ;
      Par grant angin li ala querre;
      Qu'il li vandist tant de sa terre;
      Com porprendroit un cuir de tor, ;
      Done l'an a argent et or; ;
      Et li princes li otroia, ;
      Qui de l'engin ne se garda.
      (Roman d’Enéas)

DérivésModifier