potamot à feuilles de renouée

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De potamot, feuille et renouée, traduction du qualificatif polygonifolius donné par Pierre André Pourret en 1788.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
potamot à feuilles de renouée potamots à feuilles de renouée
\pɔ.ta.mo a fœj də ʁə.nu.e\
 
Les feuilles du potamot à feuilles de renouée.

potamot à feuilles de renouée \pɔ.ta.mo a fœj də ʁə.nu.e\ masculin

  1. (Botanique) Espèce de plante aquatique d’Europe et d’Afrique du Nord nord, proche du potamot nageant.
    • Le potamot à feuilles de Renouée est une plante aquatique à feuilles immergées peu nombreuses étroites et à feuilles flottantes plus larges, ovales et coriaces. — (Fiche Potamot à feuilles de renouée, visoflora.com, 31 août 2010)
    • Exclusivement sur substrat siliceux dont il recherche les eaux plus ou moins acides, le Potamot à feuilles de renouée atteint 1200 m en Auvergne ; il recherche des eaux stagnantes ou faiblement courantes, peu profondes : vasques, rigoles et fossés de drainage des tourbières, prairies ou landes tourbeuses. — (Aquatiques archaïques, floredunordest.free.fr)

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier