Étymologie

modifier
(1838) Incertaine :
  1. Certains proposent potache « élève interne » comme radical ;
  2. D'autres en font un dérivé de pot, avec le suffixe -asser ;
  3. Dénominal de potasse avec comparaison de l'activité fébrile des élèves avec le bouillonnement de la potasse dans certaines réactions chimiques.

potasser \pɔ.ta.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Étudier ou réviser ses cours ou ses leçons.
    • À vingt-six ans, Bernard Desqueyroux, après quelques voyages « fortement potassés d’avance » en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, épouserait la fille la plus riche et la plus intelligente de la lande, peut-être pas la plus jolie, « mais on ne se demande pas si elle est jolie ou laide, on subit son charme ». — (François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, Grasset, 1927)
    • Il potassait à la chandelle,
      au gué, au gué
      Des traités de maintien sexuel,
      au gué, au gué.
      — (Georges Brassens, Corne d'Auroch, dans La Mauvaise Réputation, 1952)
    • — Tenez, me dit Reynolde, je vous ai apporté ça. Il faudra que vous me le potassiez cette nuit.
      Il me tendait un petit livre sur la couverture duquel je lus :
      La Chasse à Courre.
      — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 74)

Synonymes

modifier
→ voir travailler

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier